#top-header .et-social-icons { float:right !important; } #top-header #et-info { width: 100%; }

Louer son appartement n’est pas toujours un choix facile à faire. Penser au fait que quelqu’un d’autre que vous puisse y vivre, peut faire peur surtout lorsque l’on est expatrié. Il faut donc pouvoir trouver le locataire idéal, en qui vous allez avoir confiance pour lui louer votre bien. Voici quelques idées pour vous aider dans votre choix de locataire.

Bien connaitre son locataire
Quand vous avez trouvé un locataire intéressant, n’hésitez pas à lui demander de constituer un dossier. Parmi les pièces importantes, vous avez le droit de demander : une copie des bulletins de salaire, une copie de son contrat de travail, de son avis d’imposition et de son RIB. Cela vous permettra d’en savoir un peu plus sur votre futur locataire.
Cependant, il y a des pièces que vous n’avez pas le droit d’exiger ( interdit par la loi !) comme la carte d’assuré social, l’extrait du casier judiciaire, le dossier médical, une attestation d’absence de crédit en cours…
Par ailleurs, vous ne pouvez pas non plus exiger un relevé de compte bancaire et une autorisation de prélèvement automatique.

Pour chaque document fourni, demandez à voir les originaux pour vous assurer de la bonne foi du locataire et de vérifier les informations données.

Un candidat en CDI ?
Il va de soi, qu’un candidat en CDI âgé entre 30 et 50 ans serait un profil idéal. Il est actif, a un salaire régulier, ce qui limite les impayés. Un étudiant avec ses parents en caution, est aussi un bon profil, car ce sont ses parents qui règlent à la fin du mois…
En tant que propriétaire, il est délicat par moment de devoir choisir entre une personne seule avec enfant dans une situation compliquée et un jeune actif. Il existe de nombreuses lois qu’en tant que propriétaire vous devez connaitre. Par exemple, article 15III de la loi du 6 juillet 1989, si votre locataire est âgé de plus de 70ans, le bailleur qui met fin à son bail doit le reloger en fonction de ses possibilités, sauf si le locataire ne paie plus son loyer.

Le locataire idéal est celui qui aura une situation stable et qui pourra vous fournir les pièces justificatives.
Cependant, même s’il semble idéal, il n’est pas à l’abri d’avoir un moment de difficultés.
Aujourd’hui il existe des solutions, comme l’assurance loyers impayés, qui vont permettre d’obtenir un loyer même si le locataire est en défaut de paiement. Ces assurances se paient environ 2% à 4% du prix du loyer et ne vous couvre que sur 1 trimestre. Il faut donc bien être au courant des termes du contrat.

 

Le choix n’est pas toujours évident en tant que propriétaire. Il est souvent délicat de refuser un dossier d’une mère seule par exemple, ou d’une personne âgée.

 

Passer par une agence ?

Il est délicat de choisir en son âme et conscience le locataire idéal. Il faut savoir se détacher de la vie du futur locataire, surtout si vous faites les visites vous-mêmes. Chaque locataire vous racontera un peu de sa vie pour vous convaincre.
Si vous ne souhaitez pas voir cela, vous pouvez passer par une agence pour louer votre bien. Cela vous permettra que l’agence présélectionne les profils des locataires en fonction de leur dossier.

Les agences vous représentent légalement et vous représentent lors des différentes signatures de contrats ou états des lieux.
La gestion locative coûte en moyenne entre 6% et 8% du loyer mensuel. La location simple coûte en général un mois de loyer environ. Tout dépend des agences. Il faut bien faire attention au contrat proposé.